Comment éliminer les fourmis charpentières?

La présence de fourmis à l’intérieur est parfois inquiétante pour le propriétaire d’une habitation. Est-ce une fourmi charpentière? Une colonie s’est-elle installée dans mon environnement, ou pire, dans un mur de la maison?

Identifier correctement le type de fourmis présent chez vous et comprendre les raisons de l’infestation est essentiel afin d’intervenir de la meilleure façon. Voici un petit guide qui vous aidera à identifier la charpentière, comprendre son mode de vie, mais qui vous donnera aussi les moyens d’éliminer leur présence chez vous.

À quoi ressemble une fourmi charpentière au Québec?

Il existe cinq espèces de fourmis charpentières (ou fourmis gâte-bois) au Québec, toutes natives. La fourmi charpentière la plus répandue au Québec est la Camponotus pennsylvanicus. De façon générale, ces fourmis sont noirâtres, avec des teintes de rouge ou de brun selon les espèces. Les reines peuvent mesurer plus de 25 mm (1 po) et sont les seules femelles à porter des ailes. Les mâles sont ailés et mesurent 9 à 10 mm de long; leurs pattes sont plus fragiles et ils ont de petites mandibules.

Ce sont les ouvrières qui sont de tailles différentes, de 3 à 13 mm (1/8 po à 1/2 po), selon leur rôle dans la colonie. Les ouvrières de première génération sont toutes petites (3 mm), et elles s’occupent de ravitailler et d’entretenir leur nid nouvellement formé par une reine ailée. Les ouvrières soldates sont beaucoup plus grandes et protègent la colonie grâce à leurs puissantes pattes, mâchoires et antennes coudées.

La présence de ces fourmis de tailles différentes signifie donc qu’un nid est formé depuis déjà longtemps et qu’il est mature.

fourmis-charpentiere

Cycle de vie

Les fourmis sont typiquement des insectes sociaux qui établissent des colonies pendant une période de deux ou trois ans. Lorsqu’une colonie compte entre 2 000 et 3 000 fourmis, elle est établie et la reine la quitte pour en former de nouvelles. Les fourmis ouvrières vivent environ 7 ans et la reine jusqu’à 17 ans!

Le saviez-vous? Une reine peut conserver ses œufs fécondés dans son abdomen pendant plusieurs années, ce qui lui permet de pondre des milliers d’œufs sans être obligée d’être à nouveau fécondée par un mâle.

Habitat et alimentation

À l’intérieur, les fourmis charpentières forment normalement leurs nids dans les endroits où le bois est humide : les cadres de fenêtres, seuils de porte, mais souvent aussi dans les murs où il y a une infiltration d’eau (sous les fenêtres par exemple). Elles y grugent le bois mou non pas pour le manger, mais pour excaver de nombreuses galeries qui accueilleront leur colonie. Certaines colonies s’installent aussi dans l’isolant à base d’uréthane présent dans les nouvelles constructions.

Que mangent-elles alors? La même chose que les humains! Miel, confiture, fruits et viande les attirent, et c’est la nuit qu’elles iront le plus souvent faire le plein dans votre garde-manger pour ensuite aller ravitailler la colonie en leur régurgitant ce qu’elles ont mangé.

À l’extérieur, les sources de nourriture ne manquent pas : pucerons et autres insectes, sucs de plantes et fruits divers. Elles construiront leur nid dans une souche de bois mort, une pile de bois de chauffage ou dans la charpente d’une terrasse extérieure en contact avec le sol.

Effets nuisibles

Bien que les fourmis charpentières ne piquent pas, elles peuvent mordre si elles se sentent menacées.

Une fois introduites dans une maison ou un logement, elles produisent deux sortes de dommages :

  • À la nourriture. En effet, elles consomment pratiquement tout ce que les humains consomment, y compris l’eau. Elles pénètrent donc dans les armoires, les placards, garde-manger, et derrière les électroménagers. Leur présence soudaine dans une maison peut indiquer une infiltration d’eau jusqu’alors non décelée.
  • Aux structures et charpentes de bois. Les innombrables galeries creusées par les fourmis charpentières affaiblissent même les poutres les plus solides. Une fois que la colonie a grugé tout le bois humide qu’elle a pu trouver, elle s’attaquera au bois sain.

Les dommages qu’elles causent peuvent être si importants qu’ils peuvent constituer un vice caché s’ils ne sont pas dévoilés par le propriétaire lors de la vente d’un immeuble.

Comment savoir si je suis envahi par les fourmis charpentières?

Voici quelques signes que vous pourrez remarquer assez facilement :

  • De petits tas de sciure de bois éparpillés le long des cadres de fenêtres, de portes ou au plancher le long des murs.
  • Au printemps, un essaim de fourmis ailées qui se forment sur la surface des fenêtres. C’est signe qu’il y a une infestation depuis longtemps, car les fourmis ailées sont des fourmis reproductrices qui naissent environ 3 ans après que la colonie a fait ses débuts.

Conseils d'un exterminateur

« L’intervention pour un problème de fourmis charpentières doit être prise au sérieux. Lorsqu’on se rend compte de la présence de fourmis à l’intérieur de façon régulière, cela veut souvent dire que le nid est installé depuis 1, 2 ou même 3 ans. Il ne faut donc pas repousser l’intervention en espérant que les fourmis disparaîtront d'elles-mêmes, ce qui ne sera pas le cas.»

Jacques, exterminateur depuis 30 ans chez AJS.

Nous joindre

Pourquoi se sont-elles installées chez moi?

Plusieurs facteurs ont pu avoir un rôle clé :

  • La présence de bois humide, mort ou en décomposition à l’extérieur, près de votre maison : la souche d’un arbre coupé l’année précédente, les restes d’une vieille clôture en bois, du bois de chauffage empilé près d’un mur de cabanon ou de la maison.
  • La présence de bois humide à l’intérieur de votre maison et résultant d’une fuite d’eau par le toit ou une cheminée, d’un dégât d’eau à la suite de réparations de plomberie ou d’une inondation.
  • Les arbres dont les branches touchent une bâtisse sont des autoroutes à fourmis idéales qui les mèneront directement à votre immeuble.
  • Finalement, des points d’entrée qui rendent votre demeure vulnérable à l’exploration par les fourmis charpentières : des fissures dans les cadres de portes et fenêtres, un calfeutrage déficient ou même une fissure dans les fondations.

Trucs pour prévenir une infestation de fourmis charpentières

Les fourmis charpentières ont un rôle important et bénéfique… dans la nature. Par exemple, elles éliminent de 60 à 90 % des petits cadavres de leur environnement naturel à l’extérieur. Elles n’ont donc pas leur place chez les humains.

Voici quelques trucs pour les empêcher de rentrer et de s’installer chez vous :

  • Ne pas empiler de bois ou autres matériaux près d’un mur de votre habitation.
  • Mettre toutes les ordures ménagères à l’extérieur, dans un contenant solide muni d’un couvercle.
  • Garder les structures de bois extérieures en bon état et les inspecter chaque année : balcons, balançoires, escaliers, clôtures.
  • Coupez les branches d’arbres qui touchent votre maison ou qui y arrivent trop près.
  • Au printemps et à l’automne, inspecter et réparer toute fissure dans vos moustiquaires et cadres de portes et fenêtres.
  • Inspecter le toit et les joints d’étanchéité de vos portes et fenêtres pour vous assurer qu’il n’y a pas eu d’infiltration d’eau.

Quel traitement AJS offre-t-il pour l’extermination de fourmis charpentières?

Malgré tous les efforts mis en œuvre avec vigilance, il peut arriver que les fourmis charpentières aient réussi à s’introduire chez vous. C’est à cette étape que l’assistance de votre expert en gestion parasitaire AJS Extermination pourra vous être d’un grand secours. AJS vous offre deux possibilités :

Traiter vous-même l’infestation grâce à des produits spécialisés vendus au magasin AJS

À notre magasin situé au 4174 boulevard Grande Allée à Greenfield Park, AJS Extermination offre des produits homologués et approuvés pour usage domestique. Vous pouvez discuter avec un technicien certifié qui saura vous suggérer des produits appropriés et efficaces pour vous aider à éliminer vous-même les fourmis charpentières de votre demeure.

Faire appel à un technicien certifié d’AJS Extermination pour inspecter, localiser et traiter l’infestation de fourmis charpentières.

AJS dispose d’équipement de détection acoustique qui pourra, si nécessaire, détecter la présence d’un nid ou d’une colonie située derrière un mur, un plafond, ou sous un plancher. Nos techniciens d’expérience savent où et comment les fourmis construisent leurs colonies.

Ensuite, les techniciens certifiés d’AJS sont autorisés à utiliser des produits pour usage commercial pour exterminer toute infestation de fourmis charpentières dans un immeuble.

Voici comment préparer les lieux qui recevront un tel traitement :

  • Avant et après le traitement, n’utilisez pas d’insecticides en aérosol dans les zones affectées par les fourmis et ne les nettoyez pas avec des produits chimiques. Ces produits peuvent rendre les appâts moins efficaces.
  • Videz toutes les armoires de cuisine et tous les tiroirs, y compris la vaisselle et la nourriture. Placez la nourriture dans le réfrigérateur et le reste sur la table à manger.
  • Si des fourmis charpentières ont été aperçues dans la salle de bain, nettoyez la vanité.
  • Puisqu’un traitement général de votre demeure est une possibilité, nettoyez en profondeur le domicile, incluant l’intérieur des armoires et des tiroirs.
  • Prévoyez que le spécialiste d’AJS Extermination puisse placer des zones d’appât dans le domicile. Les zones d’appât ne doivent pas être déplacées.
  • Prévoyez de quitter votre demeure pendant la durée du traitement et revenir 4 heures après la fin du traitement. Si possible, ouvrez les fenêtres pendant 20 minutes au retour. Il est également important de ne pas marcher à pieds nus sur les zones traitées pendant 48 heures après le traitement.

La présence de fourmis à l’intérieur d’une maison ne doit pas être prise à la légère, car les dommages peuvent être considérables après quelques années. Le traitement des fourmis charpentières est une de nos spécialités, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes pour un simple conseil ou pour vous renseigner sur les produits disponibles au public.

Pourquoi faire confiance à notre service de gestion parasitaire?

Le choix d'un exterminateur ne se fait pas à la légère! Les offres de service dans le milieu de l'extermination ne manquent pas, mais quelques points importants devraient faire l'objet de vos recherches avant de contacter un exterminateur : offre-t-il une garantie sur ses travaux? Est-ce que l'entreprise est assez expérimentée? Est-ce possible de discuter avec un technicien pour avoir des conseils préventifs afin d'éviter une nouvelle infestation?

N'hésitez pas à nous contacter et nous serons heureux de vous expliquer pourquoi des milliers de clients apprécient tant nos services!

icon-certificat

Service hors pair

En plus d’exécuter un travail honnête, nos exterminateurs prodiguent des conseils préventifs pour assurer des résultats à long terme.

icon-detecteur

Haute technologie

Nos investissements dans les nouvelles technologies nous assurent d’obtenir les meilleurs résultats en détection et traitement d’insectes.

icon-garanti

Résultats garantis

Nous garantissons les résultats sur les traitements complets de contrôle de parasites selon la recommandation de l'exterminateur.

icon-insecte

Procédé écoresponsable

Nous privilégions toujours les techniques de lutte intégrée (solutions mécaniques ou biologiques) avant les méthodes chimiques.

Discutez avec un technicien en extermination aujourd’hui

Obtenez des réponses à vos questions en 5 minutes par téléphone, sans obligation de votre part.

Contacter un spécialiste